Archives par mot-clé : base de données

« L’indépendance du mot » et l’autonomie de la traduction : Décadence, périodiques, traductions

JOURNÉE D’ÉTUDES EN LIGNE, LE 2 OCTOBRE 2020

Organisée par Bénédicte Coste et Caroline Crépiat, EA TIL, Université de Bourgogne.

En bref : nous nous intéresserons plus spécifiquement aux traductions des textes (poèmes, récits, essais) relevant de la Décadence littéraire britannique en France et à leur parution en périodique. La revue, le magazine apparaissent en effet comme vecteur de dissémination internationale des écrits dits décadents.

Cette journée d’étude entend également présenter les résultats du projet mené en 2019-20 par Caroline Crépiat au sein du laboratoire TIL : « Décabase ». Décabase est une base de données dédiée à la question de la traduction d’écrits décadents destinée à ouvrir de nouvelles pistes de recherches. En considérant avant tout le format, le type de publication et la politique éditoriale de la revue (généraliste, littéraire, avant-gardiste) au regard du corpus décadent britannique, quels sont les enseignements à tirer ?

Pour nous rejoindre sur Teams, merci d’envoyer une demande à benedicte.coste@u-bourgogne.fr

PROGRAMME

10.00 Bénédicte Coste et Caroline Crépiat (Université de Bourgogne) : Bienvenue

10.15-11.00 Blaise Wilfert (ENS) : Conférence plénière « Petite théorie (et pratique) de la traduction comme publication (et comme glocalisation) »

11.15-11.30 Questions & réponses

11.30-12.15 Caroline Crépiat : « La ‘Décabase’, présentation et premiers enseignements »

Le logo de la ‘Décabase’!

12.15-13.30 Pause

13.30 : Traductions

13.30-14.15 Marie-Claire Méry (Université de Bourgogne) : « La réception des ‘Lettres allemandes’ dans quelques revues culturelles françaises autour de 1900 »

14.15-15.00 Clément Dessy (FNRS, Bruxelles) : « Signatures et visibilités traductoriales dans les petites revues de la fin de siècle »

15.00-15.45 Colton Valentine (Yale University), « Les traductions et auto-traductions françaises de Vernon Lee »

15.45-16.00 Conclusion